Le vélo à hydrogène

Bonne nouvelle, le vélo à hydrogène est disponible à la vente. C’est une prouesse technologique réalisée par Pragma Mobility, une start-up basée à Biarritz dans le sud de la France.

Les modes de transport urbains évoluent face à l’urgence climatique et face à la congestion inévitable de nos villes.

L’hydrogène suscite un vif intérêt essentiellement au Japon, aux États-Unis, en Chine, en France et en Allemagne.

L’hydrogène, couplé à une pile à combustible, permet de produire de l’électricité. C’est au final l’électricité produite par l’hydrogène via sa pile à combustible qui va propulser le vélo.

Donc pour résumer : c’est l’électricité qui produit de l’hydrogène qui produit à son tour de l’électricité pour faire marcher le moteur. La boucle est bouclée.

Le vélo à hydrogène affiche des performances impressionnantes en terme d’autonomie et de temps de rechargement. Il dispose d’un très fort potentiel de développement en matière d’innovation. De plus, la contagiosité du Coronavirus dans les transports en commun va amener une formidable demande pour le vélo à hydrogène.

Un petit historique

Créée en 2019, Pragma Mobility, filiale de Pragma Industries est dédiée à la mobilité légère. Pragma Industries s’est spécialisée dans les piles à combustible compactes depuis 2004.

Enfin pendant longtemps, le platine, un minerais qui coûte très cher, a freiné le développement de la pile à combustible. La recherche a apporté de nouvelles solutions utilisant moins de platine. Résultat : des coûts de fabrication qui sont devenus abordables facilitant l’achat grand public.

La société a développé au fil des ans une excellente pile à combustible compacte avec en ligne de mire le secteur des déplacements quotidiens y compris pour le grand public.

Le but de Pragma Mobility est de démocratiser davantage l’usage de l’hydrogène et de le rendre disponible dans la vie de tous les jours.

Alpha est le premier vélo à assistance électrique (VAE) propulsé par un système de piles à combustible classique.

Pour la suite, son inventeur PDG de la Pragma Mobility, Pierre Forté a eu l’idée de génie de compacter les plaques de la pile à combustible placée désormais de manière circulaire. Le gain de place et la rentabilité économique sont désormais une réalité.

Pour l’instant, elle est à l’état de prototype. Nul doute qu’elle pourrait être amenée à équiper les vélos en série dans un futur proche.

Le Alpha Bike H2

Ainsi, le Alpha Bike H2 est le premier vélo au monde à assistance électrique propulsé par un système de pile à combustible.

Tout d’abord, son autonomie est très intéressante puisqu’elle va jusqu’à 150 kilomètres. C’est le double d’un vélo électrique traditionnel.

De plus, la durée de vie de la pile à combustible est de 10 ans et plus. Et ce n’est là qu’un début.

Les piles à combustible proposent une alternative bien plus intéressante au niveau de la gestion des déchets. Elles offrent également un confort d’utilisation car il est très facile de refaire le plein d’hydrogène. Ceci peut se faire à l’aide de petites capsules très facilement transportables dans un sac à dos.

Quant à la batterie électrique traditionnelle, elle est très loin derrière en affichant seulement une durée de vie de tout juste 2 à 4 ans. Ce qui pose le problème de son recyclage au regard du respect des nouvelles normes environnementales.

La prolifération de millions de petites batteries au lithium rend la collecte et le recyclage très difficiles voire impossibles.

Maintenant la question de l’émission de CO2.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-3.png.
Émissions de CO2 (grammes par km) comparées pour divers véhicules.

Le vélo H2 offre donc la meilleure empreinte carbone.

Avec l’hydrogène, recharger ne prend qu’une à deux minutes. L’avantage est énorme pour les opérateurs nécessitant un rendement élevé comme La Poste. En revanche, il faut plusieurs heures d’immobilisation du vélo électrique classique pour le recharger. 

La pile à combustible utilise des métaux rares en faible proportion si on compare avec la batterie électrique classique.

Enfin, le système hydrogène est insensible aux conditions climatiques et fournit le même rendement par temps froid. Ce qui n’est pas le cas des batteries électriques classiques. En effet, elles perdent de la puissance avec l’arrivée du froid.

Les formules de location et d’achat du vélo à hydrogène

Pragma Mobility a imaginé plusieurs possibilités pour pouvoir utiliser son vélo à hydrogène.

En premier lieu, il est possible d’acheter ou de louer le vélo.

Ensuite, Pragma Mobility a prévu une solution comprenant une station de recharge. C’est une activité développée en partenariat avec le Britannique Nanosun.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9dfe73f4516260444618ff56d259c-2.png.

Enfin la start-up Mapotempo également partenaire de Pragma Mobility a édité un logiciel d’optimisation des tournées, collectes ou services. Il devrait être très utile pour les sociétés de transport, de logistique ou de distribution de courriers. L’application permet donc d’économiser de l’argent dans l’activité.

La solution de partage en libre service pourrait aussi intéresser les municipalités où ont été élus des maires écologistes aux élections de juin 2020 en France.

Enfin, Pragma Mobility, offre également la possibilité de mettre en place des solutions personnalisées en fonction des projets de ses clients.

Le vélo à hydrogène enchaîne les succès

Tout d’abord, le Conseil Départemental de la Manche, l’agglomération Pays Basques, l’agglomération de Chambéry ont déjà été séduits. Ainsi, de plus en plus nombreuses sont les collectivités territoriales qui passent commande à l’image de la ville de Biarritz.

Ensuite, le secteur de la location touristique se montre également intéressé par exemple, comme en Nouvelle Aquitaine. Il en est de même pour les entreprises désireuses d’offrir une solution pour leurs salariés afin qu’ils puissent venir sur leur lieu de travail.

Les entreprises de livraison pour réaliser “le dernier kilomètre” ou encore les services publics d’état comme la police ou l’armée pourrait venir garnir les carnets de commande de Pragma Mobility.

Dernièrement, la firme basque a sorti une nouvelle déclinaison de son vélo à hydrogène avec une version mountain bike pour les plus grand bonheur des amoureux de randonnées et de la nature.

Aux dernières nouvelles, c’est l’opérateur Engie qui a commandé 200 vélos à hydrogène auprès de Pragma Mobility.

L’avenir qui se dessine semble radieux pour Pragma Mobility. Les commandes affluent et la crise du Coronavirus rend ce moyen de transport particulièrement attractif. En effet, aller à vélo permet de se protéger des contaminations.

On peut raisonnablement penser que nous ne sommes qu’au début d’une révolution dans les transports grâce à la pile à combustible.

Conclusion

Faire le plein…pour son vélo ! Voilà une idée typique du nouveau monde de l’après Coronavirus !

L’hydrogène est une énergie performante pour les véhicules légers tels que les vélos électriques, les scooters, ou autres engins légers.

De même, l’hydrogène est parfaitement adapté aux véhicules lourds et énergivores (berlines, camions, bus, trains).

Ainsi, résumons l’avantage de l’hydrogène face à l’électricité.

1 kg d’hydrogène         75 kg de lithium
1 à 5 mn pour une recharge H2plusieurs heures avec l’électricité
5,000 à 10,000 fois moins de métaux rarespar rapport aux  batteries lithium
une durée de vie plus longue + 10 ans pour une pile H22 à 4 ans pour une batterie
Dans la colonne de gauche, les avantages de l’hydrogène sur l’électrique classique (dans la colonne de droite)

Enfin, l’utilisation accrue de l’hydrogène pourrait permettre d’atteindre l’objectif d’une réduction de 20% des émissions de CO2. Cela pourrait se faire en alimentant nos voitures, ordinateurs portables ou nos maisons dotés de la pile à combustible.

D’ici à 2050, on estime que l’hydrogène pourrait représenter 20 % de la consommation mondiale d’énergie.

produire de l’hydrogène à partir des éoliennes

Cela ne se sera réalisable qu’à condition de se donner les moyens de produire de l’hydrogène à partir des énergies propres issues du solaire ou des éoliennes. Le vélo à hydrogène est l’avenir d’un transport plus écologique.

Un grand merci à Mme Sandrine Paronnaud de Pragma Mobility pour ces informations qui ont permis la rédaction de cet article.

Laisser un commentaire