Des initiatives innovantes contre l’abandon

En France, plus d’un foyer sur deux, possède au moins un animal de compagnie. On en recense plus de 63 millions. On constate aussi un nombre de plus en plus élevé d’abandons.

Les causes de l’abandon, selon la SPA (Société Protectrice des Animaux) sont multiples. Il peut s’agir d’un déménagement, d’une séparation, des raisons financières et souvent parce que le propriétaire n’a plus envie de s’en occuper.

Pour lutter contre ce phénomène des initiatives innovantes ont vu le jour. Ainsi on a vu l’initiative d’un jeune pompier volontaire en Bretagne, les campagnes choc des associations et enfin l’intervention de la loi.

Un constat accablant

Un abandon d’animal est, pour le propriétaire d’un animal domestique dont il a la charge, l’acte de délaisser cet animal en toute connaissance de cause. C’est-à-dire refuser de le loger à son domicile, de le nourrir, de le soigner.

La France est la championne européenne de l’abandon d’animaux de compagnie.

Selon un rapport parlementaire, la France, détient le record européen des abandons. On les estime environ à 100 000 par an. Un chiffre très largement sous‑évalué. En réalité, la juste estimation dépasserait, avec certitude, le chiffre vertigineux et honteux de 200 000 abandons. Il se pourrait même qu’il atteigne les 300 000 par an. C’est soit trois fois plus que l’estimation communément admise toujours selon cette proposition de loi.

La SPA recueille environ 10 000 de ces malheureux animaux domestiques rien que durant l’été.

L’association lutte quotidiennement contre ce fléau qu’est l’abandon.

Une initiative originale pour lutter contre l’abandon

Du 3 au 16 août ce jeune sapeur pompier volontaire, Killian Prigent, s’est lancé le défi de rallier plusieurs refuges à vélo à travers la Bretagne. Il souhaite par ce geste sensibiliser le grand public par cette initiative innovante contre les abandons d’animaux.

“C’est à la fois un défi sportif et pour aider une cause” confie Killian Prigent. Son but était aussi de mesurer les effets de l’effort physique sur le corps humain. Pour cela il a décidé d’entreprendre cette démarche sans aucune préparation. D’une pierre deux coups.

En effet, à l’aide de sa caméra, il a décidé de filmer le quotidien des bénévoles et des animaux au refuge. Les images promettent une réalité dure. Mais aussi des moments touchants avec un animal manifestant sa joie d’être adopté ou encore l’émotion sincère des adoptants.

“On verra tout dans ce court-métrageLes points positifs, les aspects négatifs comme la surpopulation dans les refuges, les difficultés financières car tous les refuges n’ont pas les mêmes moyens pour fonctionner”.

Le jeune homme vient d’ailleurs de lancer une cagnotte en ligne pour récolter des fonds.

On lui souhaite naturellement le succès dans ce défi.

D’autres initiatives innovantes proviennent des associations ainsi que des pouvoirs publics.

Une réaction des associations et des pouvoirs publics

Des initiatives innovantes contre l’abandon venant du monde associatif

Les associations de défense des animaux n’ont pas tardé à réagir par la prévention. De même, elles ont innové par une communication à coup d’images choc. L’abandon de son compagnon est un acte grave et odieux. Les conséquences sur la santé et la psychologie de l’animal sont terribles.

L’animal fait confiance à son maître. En effet, un animal abandonné ne comprend pas ce qu’il lui arrive. La conséquence pour lui est très souvent douloureuse et se traduit par une dépression avec parfois le refus de s’alimenter.

L’association 30 millions d’amis a décidé de taper fort dans les esprits pour sensibiliser davantage contre l’abandon. Le site soulève le problème d’animaux trop nombreux qui sont euthanasiés bien qu’innocents.

Les sites internet de 30 Millions d’Amis et de la SPA permettent désormais de voir les animaux abandonnés dont on espère l’adoption.

On a même imaginé d’autres initiatives innovantes pour lutter contre l’abandon avec des infrastructures pour les propriétaires partant en vacances (pensions, garde).

Le politique prend des initiatives innovantes contre l’abandon

Les initiatives innovantes contre les abandons d’animaux se concrétisent par exemple sous la forme de Proposition de loi nº 3265 visant à améliorer le bien-être des animaux de compagnie. Elle est défendue par le Député (LREM) Loïc Dombreval.

Le texte innove par le durcissement des sanctions pénales.

Ainsi on prévoit une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende, pour des actes de torture ou de barbarie. Ces peines, seraient systématiquement assorties d’une interdiction de détenir un animal.

Ensuite, le fait de tuer volontairement son animal ou celui d’autrui sans nécessité, serait constitutif d’un délit qui exposerait son auteur à une sanction unique pouvant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

Enfin d’autres peines complémentaires viennent s’ajouter comme la suppression du permis de chasse.

Conclusion

La prise de conscience de la nécessité du bien être animal progresse.

Ils sont précisément 64 % des propriétaires de chiens et 71 % des propriétaires de chats interrogés parmi mille personnes à affirmer que leur animal augmente leur bien‑être.

Des initiatives innovantes contre l’abandon fleurissent grâce à internet et aux réseaux sociaux.

Est-ce qu’il ne faudrait pas aussi faciliter la vie des propriétaires d’animaux domestiques ? On pourrait ainsi faciliter l’accueil dans les hôtels ou les restaurants et pourquoi pas dans tous les bâtiments recevant du public.

Tout ceci nous permettrait d’espérer dans une humanité meilleure.

Il ne restera plus qu’aux tribunaux à appliquer rigoureusement les nouveaux textes. C’est là une toute autre histoire.

Laisser un commentaire